COIFFURE·EVENTS·MK-NaturalBeauty

SHARING MY HAIRITAGE A BRUXELLES

« Sharing MyHairitage » ou quand nos coiffures nous reconnectent à nos sources

Ce samedi 4 mars, a eu lieu l’événement « Sharing MyHairitage » organisé par Reines & Héroïnes d’Afrique (RHA) et Renaissance Africaine (RA) asbl.

« Sharing MyHairitage » avait comme ambition de nous présenter et de nous réconcilier aux coiffures ancestrales africaines.

Cet objectif a été atteint au travers de différents moments :

  • Une exposition de différentes coiffures africaines d’époque où on voit les femmes arborer des coiffures aussi inspirantes les unes que les autres et remplies de symboles.

sharing-my-hairitage-expo

sharing-my-hairitage-stylercoiffures-ancestrales-africaines

  • Un atelier de démonstration de coiffure où Natou Pedro Sakombi (Responsable de l’association RHA) explique comment coiffer et comment les femmes faisaient pour se coiffer à l’époque. Dans cet atelier, nous avons appris que les rajouts ont toujours fait parti de la mise en beauté de la femme. A l’époque, c’était plutôt des matières végétales ou animales qu’elles travaillaient pour confectionner leurs rajouts.

sharing-my-hairitage-atelier

  • Une projection de film documentaire suivi d’un débat sur l’acceptation de soi d’un point de vue capillaire. Ce débat, animé par Marie-Charlotte Tatepo Ngonde (Responsable de Renaissance Africaine), a été un espace d’échange avec le public, un partage des expériences et des vécus des participants sur le fait de porter ses cheveux au naturel sans modification chimique. Ce fut un moment très convivial et chaleureux.

sharing-my-hairitage-debat

  • Un défilé de différentes coiffures réalisées par Natou. Ces dernières étaient déclinées sous plusieurs formes et modèles qui sont alors adaptées aux multiples occasions de la vie quotidienne. C’est ainsi que nous avons pu apercevoir une infirmière dans sa tenue de travail avec une patiente, deux jeunes filles en tenues de ville pour un moment de détente, une étudiante sportive, une working girl, une jeune femme en tenue de fête traditionnelle, une maman qui amène sa petite fille à l’école et pour finir, une mariée avec une coiffure majestueuse. Vous trouverez toutes les explications de ces différentes coiffures sur la page de l’événement Sharing MyHairitage.

sharing-my-hairitage-defile

sharing-my-hairitage-stylesharing-my-hairitage-little-school-girlsharing-my-hairitage-mumdaugther

  • Une remise de prix RHA à cinq femmes dites « Héroïnes d’Afrique ». Ces femmes œuvrent chacune avec son association pour soutenir les personnes démunies en RDCongo, enfants, femmes, etc…. La RHA a décidé de récompenser des femmes pour leur travail et ce de leur vivant car ce sont des Héroïnes dont on parle peu ou ne parle pas encore aujourd’hui mais dont nous entendrons parler demain. Vous pourrez visionner les images du travail accompli par ces héroïnes sur la page de l’événement Sharing MyHairitage ici.

J’ai passé des moments remplis d’histoires, de témoignages, d’échanges, d’apprentissages, d’émotions aussi et surtout de rencontres et de reconnections. A travers les ateliers, j’ai appris beaucoup sur l’art capillaire ancestral africain, la signification de certaines coiffures, le rapport entre le cheveu et la personne qui le porte, l’importance du cheveu pour certain peuple à certaines occasions ainsi que l’acceptation de soi capillairement parlant. J’apprécie et respecte énormément l’initiative de la RHA de remettre des prix à des femmes pour leurs œuvres auprès des personnes dans le besoin à travers l’Afrique. La reconnaissance de leur travail est une grande victoire, un coup de pouce et un soutien énorme pour ces associations.

sharing-my-hairitage-styles

Ce genre d’événement nous donne l’occasion de nous reconnecter à nos sources et aux différents aspects de notre Histoire commune, et nous permet de nous réapproprier certaines des richesses de notre Héritage aussi longtemps délaissées.

Je remercie Reines & Héroïnes d’Afrique (RHA) et Renaissance Africaine (RA) asbl pour l’initiative de cet événement dont nous avions énormément besoin sans le savoir. J’espère que cela se renouvellera dans le futur et dans d’autres lieux pour permettre à encore plus de personnes de vivre l’expérience que nous avons vécue hier.

Publicités

6 réflexions au sujet de « SHARING MY HAIRITAGE A BRUXELLES »

  1. Super article ! Je n’étais pas au courant de cet événement, sinon je serai passée avec plaisir 🙂
    Eh oui… tellement d’héritage à travers nos cheveux quand on y pense !

    Kiss kiss xx

    J'aime

  2. Très intéressant! Et quelles magnifiques coiffures! Merci pour le partage. je me sous-pubiens quand j’étais petite tata Germaine nous tressait au fil. mes copines m’appelaient la tour Eiffel. Nous ignorions combien nous entions belles, royales avec ces tresses à l’architecture si complexe.

    J'aime

    1. Avec grand plaisir. Hahaha…la tour Eiffel! C’est tout de même abusé mais il est vrai que nous avons délaissé et méprisé tout cela à cause, entre autres, de l’occidentalisation des critères de beauté alors que nous sommes et resterons différents en Afrique avec nos richesses culturelles incomparables.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s